Le cancer est une maladie provoquée par une croissance anormale de cellules. Lorsque non contrôlées, ces cellules se répandent alors aux organes et empêchent leur fonctionnement normal. Le cancer de la bouche n’y fait pas exception. Il est provoqué par une croissance anormale des cellules à l’intérieur de la bouche, sur les lèvres ou sur la langue. Lorsqu’il est décelé à un stade précoce, les incidences négatives du cancer de la bouche sur la santé peuvent être grandement limitées et son traitement a beaucoup plus de chance de fonctionner.  Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Turbine dentaire sur www.athenadental.fr

Selon l’Ordre des dentistes du Québec, 700 Québécois reçoivent un diagnostic de cancer bucco-dentaire chaque année, et 300 d’entre eux en meurent. Ces statistiques alarmantes soulignent aussi que seulement 2 personnes sur 10 survivent lorsque le cancer est décelé à un stade avancé, alors que 8 personnes sur 10 en guérissent si leur cancer est décelé lors d’un stade précoce. Afin de réduire son risque personnel d’être un jour atteint par le cancer bucco-dentaire, il est essentiel de savoir quels sont les facteurs de risques, les symptômes et les modes de prévention liés à cette grave maladie.

 

Parmi les structures les plus souvent affectées par le cancer buccal, on retrouve plusieurs d’entre elles dans la partie inférieure de la bouche, soient la langue, le plancher de la bouche (sous la langue, surtout près du frein lingual et le côté de la mandibule sur lequel la langue repose) et la lèvre inférieure. D’ailleurs, de tous les cancers buccaux, plus de la moitié se situent sur les côtés et le dessous de la langue.

 

Le cancer bucco-dentaire est une tumeur maligne qui se manifeste au niveau de la cavité buccale. Il siège le plus souvent au niveau de la langue, du palais mou, du plancher buccal ou des gencives. Plus susceptible de toucher les adultes âgés de 40 ans et plus, le cancer bucco-dentaire affecte le plus souvent les fumeurs et les personnes qui ont une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Ce qui le rend difficile à traiter est le fait qu’il soit asymptomatique lors de ses premiers stades. Ainsi, seul un professionnel de la santé bucco-dentaire est en mesure de le détecter à un stade précoce. C’est notamment pour cette raison que les suivis réguliers chez le dentiste sont si importants pour le maintien de votre santé !

 

 

Le Mercure Dentaire