La société a déjà abandonné des produits très efficaces – tels l’essence au plomb et les tuiles d’amiante – parce qu’ils pouvaient porter préjudice à notre santé. La portion non utilisée de l’amalgame, après que la dent ait restaurée, doit être manipulée avec grand soin. Les dentistes doivent entreposer les déchets d’amalgame dans un contenant incassable, hermétique, loin de la chaleur, les manipuler « sans les toucher » et les entreposer dans un liquide. Vous pouvez savoir plus de contre angle sur www.athenadental.fr

L’amalgame, cela fait plus de 100 ans qu’on l’utilise pour obturer les dents cariées. Il est solide et bon marché. Le problème, c’est qu’il contient du mercure, un métal lourd classé deuxième poison minéral après le plutonium. Sa dangerosité était d’ailleurs déjà connue des Romains. Notre organisme est incapable de l’éliminer et il va se fixer principalement dans le cerveau, le foie et les reins. A trop fortes doses, il peut provoquer des atteintes irréversibles. L’usage du mercure est interdit en Suisse depuis 1986, sauf exception, quand il n’y a vraiment pas de substitut.

 

Lorsque nous remplaçons les obturations à la clinique, nous prenons un grand soin à ne laisser aucun fragment d’amalgame avant de remplir la dent avec une nouvelle restauration. Par ailleurs, il arrive souvent que du gris reste imprégné dans la dent et nous ne cherchons pas à tout éliminer, car cela peut mener à une trop importante perte de structure dentaire, ce qui pourrait dans les pires cas mener à la dévitalisation de la dent (on cherche à éviter cela le plus possible !).

 

Le reste est composé d’argent et d’étain. On y ajoute parfois du cuivre ou du zinc. Le mercure permet de lier ces métaux sans les fondre et d’obtenir cette consistance molle et grise qui fait penser au plomb, bien qu’il n’en contienne pas. C’est donc uniquement à cause de l’aspect que l’on parle parfois de plombage. Pour le faire tenir, il faut creuser la dent avec la fraise, afin d’obtenir une cavité qui retiendra mécaniquement l’amalgame. C’est un des procédés les moins coûteux pour restaurer une dent.

 

Est-ce que les gens de haute pression doivent prendre des précautions avant un traitement dentaire?