Le traitement consiste avant tout à supprimer le(s) facteur(s) à l’origine de l’inflammation. En attendant, la dent doit être mise au repos et être le moins sollicité possible. On prescrira des stérilisateur dentaire antiinflammatoires pour la douleur, et éventuellement des antibiotiques en cas d’origine infectieuse.

 

 

La crise passée, il faut impérativement modèle dentaire envisager un traitement de longue durée vis-à-vis de la cause de l’inflammation (corriger un trouble occlusif, extraire une dent trop cariée ou la dévitaliser, poser une gouttière en cas de tic nuisible, etc.). 

 

L’occlusion dentaire est la façon dont les dents supérieures « s’engrènent » avec les dents inférieures. On peut ainsi dire qu’il s’agit de l’ensemble des contacts intervenant entre les dents antagonistes. Ces contacts sont appelés « contacts d’intercuspidie » car la face masticatrice de chaque dent est composé de sillons produits dentaires et de cuspides, sorte de protubérance que l’on trouve au sommet.