La santé dentaire peut avoir des répercussions sur le corps tout entier et inversement. Des médicaments qui modifient la flore buccale aux précautions à prendre chez certains malades, les soins dentaires ne peuvent faire l'impasse sur la santé générale. Vous pouvez savoir plus de lampe à polymériser sur www.athenadental.fr

Les dentifrices classiques, ainsi que la majeure partie des produits de soin bucco-dentaire vendus en grandes surfaces et en pharmacies, renferment des ingrédients pas forcément recommandables : tensioactifs pour le pouvoir moussant, parabens pour la conservation, chlorhexidine et triclosan pour l’action anti-bactérienne, arômes artificiels pour le goût.

Le problème, c’est qu’on avale toujours une fraction du produit (surtout chez les enfants), ce qui peut aboutir à des quantités non négligeables au cours d’une vie de brossages quotidiens! En outre, la muqueuse buccale absorbe deux fois plus de composants chimiques que la peau. Le choix d’un produit naturel, exempt de substances douteuses, est donc de loin préférable.

Autant de pathologies, évitables, qui montrent que la santé est un tout : il n'est pas raisonnable de découper artificiellement le corps en organes isolés. La bouche, avec ses dents, ne doit pas être oubliée. Alors qu’il y a quelques années on était réduit à quelques produits, aujourd’hui, le rayon des dentifrices s’étoffe et répond à chaque type de besoin: gencives sensibles, dents ayant besoin d’un petit coup de pouce blanchissant, plaque dentaire et tartre, haleine fraîche, reminéralisation de l’émail, goûts plaisants pour les tout-petits.

Dans les dentifrices bio, les tensio-actifs sont d’origine végétale, moins moussants mais plus respectueux de la santé et de la planète. Les extraits de plantes et les huiles essentielles sont choisis pour leurs vertus anti-bactériennes, raffermissantes pour les gencives, anti-hémorragiques, cicatrisantes, anti-inflammatoires ou anti-plaque: sauge, romarin, menthe, clou de girofle, myrrhe, anis, extrait de pépins de pamplemousse, ratanhia, citron, arnica.

C’est le bicarbonate de sodium qui est utilisé (pour blanchir sans éroder l’émail), ainsi que l’argile qui agit comme un abrasif très doux. Le goût sucré, le cas échéant, est apporté par du xylitol de bouleau, un édulcorant naturel qui a en outre des propriétés anti-caries.

 

Les dentistes qui aident la police