Cette question me paraît tellement incongrue que j’ai longtemps hésité à la poser, mais il faut y répondre : trop d’idées fausses circulent sur internet, il faut faire le point sur le sujet de façon sérieuse. Tout d’abord je voudrais préciser une chose: dévitaliser une dent est un échec, c’est parce que nous ne savons pas (encore) faire autrement que nous dévitalisons une dent.  Vous pouvez vérifier plus de stérilisateur dentaire sur outil dentiste

La médecine enseigne qu’un organe mort doit être enlevé. La gangrène, par les toxines qu’elle dissémine dans le corps, peut tuer le patient. Notre médecine moderne a fait une exception pour la dent dévitalisée. La dent est très minéralisée et la pâte antiseptique et anti-inflammatoire, mise à l’intérieur du canal dentaire, évite les réactions aiguës de rejet Mais il existe aussi des canaux accessoires inaccessibles aux instruments de soins, donc impossibles à nettoyer. 

 

Pour dévitaliser la dent de son patient, le chirurgien-dentiste doit retirer complètement le(s) nerf(s). Réalisée sous anesthésie locale, l’opération – qui inclut la pose en bouche d’un mini-champ opératoire – consiste à élargir la couronne de la dent pour accéder à la racine. Cette dernière est ensuite parfaitement obturée à l’aide d’une pâte antiseptique. Celle-ci permet d’éviter toute infection, et il est fréquent que le praticien pose une couronne afin de prévenir une fracture ultérieure de la dent.

 

De plus, l’ivoire qui constitue la dent est une éponge contenant des millions de petits canaux (les tubulis dentinaires) suffisamment gros pour y nicher des germes toxiques hors d’atteinte de tous les antibiotiques et antiseptiques possibles. Des études scientifiques ont montré qu’il était impossible de stériliser la dent dévitalisée qui se révèle donc être inévitablement un réservoir de germes, planté dans l’os de la mâchoire.

 

Celles ci peuvent laisser aussi persister des zones osseuses toxiques, les cavitations, même après l’extraction de la dent. Les dents de sagesse aussi représentent très souvent des éléments irritatifs, dans nos bouches devenues trop petites. Même le tartre qui est une niche calcifiée de bactéries a des répercussions à distance. Toutefois il vaut mieux éviter les ultrasons pour l’enlever car ils peuvent créer des micro- fractures de la surface dentaire.

 

Se brosser les dents permet de protéger ses artères