Depuis près d’un siècle, de nombreuses études ont démontré que les personnes atteintes de maladies parodontales seraient plus à risque de développer des maladies cardiovasculaires, telles que l’artérosclérose et les produits dentaires (AVC)1,5. Les bactéries impliquées pourraient se propager dans la circulation et provoquer des malaises cardiaques. Cependant, les recherches des 20 dernières années ont mis en évidence que le lien direct entre ces deux types de maladies était plutôt controversé.

 

Or, un récent rapport de l’American Heart Association (2012) a analysé plus de 500 articles publiés dans des revues scientifiques depuis les années 19502. Les chercheurs concluent que ces deux stérilisateur dentaire conditions partagent les mêmes facteurs de risque. Par exemple, ils sont communs chez les personnes âgées, les fumeurs et les personnes atteintes de diabète, d’arthrite ou d’obésité.

Cependant, rien ne prouve que les infections dentaires conduisent ou augmentent les risques de maladies cardiovasculaires. Bien que le traitement du tartre ou des infections aux gencives réduise les modèle dentaire signes d’inflammation dans le corps et permette une meilleure santé globale, il ne diminuerait pas les risques de problèmes cardiaques. Compte tenu l’incidence très élevée de ces maladies, d’autres études sont nécessaires pour élucider leur lien possible. Si des mesures de prévention sont préconisées, elles pourraient avoir un fort impact sur la santé publique.