Plus en plus de patients s’intéresse à la possibilité d’extraire la dent et de poser l’implant lors de la même séance. Pour le patient, l’avantage évident de l’extraction – implantation immédiate réside dans la diminution du temps nécessaire au traitement. Grâce à cette solution, il n’est plus nécessaire à attendre 3 mois après l’extraction pour poser l’implant: après avoir retiré la dent, il suffit de patienter 5 mois pour recevoir la couronne en céramique définitive. Il est important de souligner la différence entre l’implantation immédiate et la mise en charge immédiate. Vous pouvez savoir plus de lampe à polymériser sur www.athenadental.fr

Avant la pose d’un ou de plusieurs implants, il convient de s’assurer que la pose dans l’os est possible. En effet, la mesure de la qualité et la quantité de l’os disponible sont déterminées après le passage d’un scanner dentaire. Ce n’est qu’après l’étude de ce scanner que le chirurgien-dentiste procédera à la mise en place de l’implant dentaire. Afin de ne pas perturber la bonne intégration de l’implant dans l’os, il convient d’éviter la mise en charge immédiate de celui-ci dans la plupart des cas. Chaque mouvement de l’implant dans sa niche osseuse peut en effet favoriser le développement de tissus fibreux plutôt que la création d’os. 

 

La technique est très simple: on prend une empreinte des deux arcades du patient quelques jours avant les extractions. On fait mordre le patient sur une épaisse feuille de cire ramollie pour enregistrer son occlusion. Et on envoie le tout au prothésiste accompagné de la teinte des dents du patient. Celui-ci va couler les moulages et les mettre en occlusion.

 

L’implant n’est alors pas complètement intégré à l’os et peut tomber par la suite. Il est donc préférable de porter, pendant la cicatrisation, un appareil amovible. Toutefois, malgré l’expérience que l’on peut en retirer, il n’est pas possible de dégager un protocole précis pour l’ensemble des patients, car la cicatrisation dépend beaucoup de l’individu. La mise en charge définitive de l’implant dépend donc de l’expérience du praticien ainsi que de la nature de l’os du patient.

 

Les avantages de lasers