Il vous est déjà arrivé de ressentir une douleur aiguë à vos dents en mangeant un aliment très froid, chaud ou sucré ? C’est un signe de sensibilité dentaire, aussi appelée sensibilité dentinaire, un problème qui touche des personnes de tous les âges. Heureusement, ce problème peut être évité, mais, pour ce faire, il faut connaître la source du problème. Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez vérifier plus de unité dentaire mobile sur www.athenadental.fr

La sensibilité dentaire, aussi appelée hypersensibilité dentaire (ou dentinaire), est souvent due à un retrait de la gencive qui expose la partie inférieure de la dent et ne protège plus totalement la dentine. La dentine est la couche sensible située sous l’émail de la dent. Ce peut être aussi une destruction de l’émail qui expose la dentine. Les facteurs suivants, entre autres, peuvent occasionner un contact avec la dentine qui active les terminaisons nerveuses et déclenche la sensation de douleur.

 

Une dent est constituée d'une couronne, d'une racine et d'un parodonte. Au centre, la pulpe est la partie vivante de la dent car elle est constituée de cellules type fibroblaste et des cellules de défense ainsi que des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins. La dentine se situe juste au dessus de la pulpe, elle contient des milliers de canaux menant directement aux nerfs sensitifs. La dentine est normalement bien protégée, en haut par l'émail et sur les côtés par la gencive.

 

L’érosion de l’émail est donc un facteur qui entraîne la sensibilité dentaire, mais la récession gingivale, c’est-à-dire les gencives qui se rétractent, est une autre cause importante de ce problème. En effet, en reculant peu à peu, les gencives laissent les racines des dents exposées. Celles-ci, comme la dentine, sont poreuses et leur exposition aux stimuli entraînera une réaction des nerfs de la dent, ce qui vous causera de la douleur.  

 

Sur des sensibilités modérées, lorsque les gencives ne sont pas trop lésées, ce traitement s'avère efficace à condition d'être patient. Si des sensibilités persistent, le temps est un bon atout. Il faut attendre car au bout d'un moment, les dents se désensibilisent sous l'effet du soin du chirurgien-dentiste. La pose de vernis fluoré sur les dents n'est pas remboursée par la Sécurité sociale, les tarifs sont variables d'un praticien à l'autre mais cela revient normalement à quinze euros environ. 

 

 

Comprendre l’utilité des radiographies chez le dentiste