L'intensité lumineuse : Elle se mesure en lux, et représente la quantité de lumière reçue sur une surface, à une distance donnée. Selon la norme DIN 67505, qui définit la répartition de la lumière en fonction des 3 zones de travail du praticien, elle doit se situer entre 8000 et 12000 lux dans la zone opératoire (cavité buccale) et être supérieure à 1000 lux dans la zone de préhension des instruments. Il est très important de respecter ces minima, car plus l'intensité est faible, plus le praticien aura tendance à se rapprocher de sa tâche, faisant ainsi travailler ses muscles oculaires à l'excès, d'où la fatigue visuelle. Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en! L'eclairage dentaire (https://www.athenadental.fr/category-2066-b0-Eclairage-Dentaire.html

 

L'indice de rendu de couleurs (IRC) : La perception des couleurs dépend du spectre de la lumière de l'éclairage. L‘indice de rendu de couleurs (IRC) d‘une source lumineuse indique dans quelle proportion cette source permettra de percevoir les couleurs dans leur réalité. Un indice de 100 signifie que toutes les couleurs sont visibles par l‘oeil telles qu'elles sont. La référence de cet indice est la lumière du jour.  Plus l‘I.R.C. s‘ éloigne de 100, moins les couleurs seront rendues dans leur réalité. D'où l'importance d'opter pour un éclairage d'un IRC supérieur à 90%, tel que la norme DIN 67505 le recommande. En-dessous, la lumière sera composée de plusieurs radiations colorées plus ou moins sombres dans certaines longueurs d'ondes, ce qui faussera la prise de teinte. Recherchez plus matériel dentaire sur Athenadental.fr

 

C'est pourquoi la Norme Européenne EN 12464-1 stipule que l'éclairage de l'espace de soin dentaire soit assuré par un scialytique, au niveau opératoire, et assisté par une lumière ambiante artificielle pour l'éclairement de la zone de préhension des instruments et de la zone de circulation.

 

Les Internautes Ayant Lu Cet Article Ont Également Lu Dans quels cas réaliser des traitements?