C'est un moment dont on se passerait bien. Celui où l'on commence à sentir une légère douleur, qui, on le sent, ne va pas tarder à se transformer en véritable "rage de dent" ! Quelles peuvent être les causes de ce mal ? Comment éviter d'en arriver là ? Et surtout comment atténuer un peu les douleurs avant le rendez-vous salvateur chez son dentiste ? Pour Doctissimo, le Dr Christian Decloquement, chirurgien-dentiste et Secrétaire général adjoint de l'Association Dentaire Française (AFD), nous dit tout sur le tant redouté mal de dent.

 

 

Les maux dentaires peuvent avoir différentes origines : certaines sont locales (cavité buccale), d'autres plus distantes (sinus, articulation de la mâchoire, stérilisateur dentaire, etc.). Pour chaque cause, différents niveaux de douleurs vont apparaître, selon que l'on tarde ou non à se faire soigner.

 

 

 

Les caries peuvent arriver à tout âge, y compris sur les dents de lait. Nous ne sommes pas tous égaux face à elles. Certaines personnes ont des dents beaucoup plus résistantes que d'autres. Mais modèle dentaire qualité de l'hygiène bucco-dentaire est pour beaucoup dans l'apparition de ces pathologies.

 

 

Il peut aussi arriver de ressentir un mal de dent sans pour autant avoir de carie. Une sensibilité accrue peut apparaître au niveau du collet de la dent (partie au contact de la gencive séparant la couronne de la racine). "Quand le cément devient usé, cela peut provoquer la même sensation qu'une carie", précise produits dentaires chirurgien-dentiste. Une dent fracturée très nettement ou présentant une simple fêlure invisible à l'œil nu peut aussi faire mal. Encore une fois, cela va créer les mêmes sensations qu'une carie, de la sensibilité au chaud et au froid jusqu'à la douleur.