La loi dite HPST (hôpital, patients, santé, territoire) a introduit une modification dans les règles d’ouverture des centres de santé. Elle a transformé l’agrément préalable de l’Agence régionale de santé (ARS) en une simple déclaration sur la base d’un projet de santé et d’un règlement intérieur.  Vous pouvez bien comprendre plus de marathon micromoteur sur www.athenadental.fr

Vous pouvez ainsi bénéficier de traitements complets pour préserver votre hygiène bucco-dentaire. Certains centres sont spécialisés pour les plus jeunes, en orthodontie et en implantologie, par exemple. De nombreux conseils sont proposés pour les enfants et les personnes âgées.

Le simple dépôt de cette déclaration emporte l’obtention d’un numéro FINESS ouvrant droit au remboursement des soins par la Sécurité sociale. L’ARS n’a ainsi plus la possibilité juridique de s’opposer à l’ouverture d’un centre de santé, qu’il soit dentaire ou non. Un assouplissement législatif qui a conduit à la multiplication des centres de santé, notamment dentaires. 

Les centres de santé dentaires sont engagés dans une démarche qualité fondée sur les bonnes pratiques identifiées avec la Haute autorité de santé. 97 % des patients se déclarent très satisfaits de leur prise en charge et sont fidèles à leur centre depuis plus de 3 ans. (Source Baromètre Satisfaction 2010 RNCSM - Cap'Eval). Découvrez sur la carte les centres de santé dentaires et leur offre de soins par spécialités (soins et prothèse, orthodontie, et implantologie). N'hésitez pas à les contacter pour plus d'informations.

Alors que la loi de Santé de janvier 2016 lui donnait deux ans pour légiférer par ordonnance sur les conditions de création et de fonctionnement des centres de santé, il a pris les devants et s’apprête à publier une ordonnance redonnant aux ARS un pouvoir de contrôle avant ouverture. C’en serait donc fini du simple régime déclaratif. Une perspective qui enchante la profession mais désespère les centres de santé. Car l’ordonnance ne concerne pas seulement les centres dentaires. 

Les centres de santé, structures sanitaires de proximité dispensant principalement des soins de premier recours, assurent, dans le respect du libre choix de l'usager, des activités de soins sans hébergement et mènent des actions de santé publique, de prévention, d'éducation pour la santé, d'éducation thérapeutique des patients et des actions sociales. 

 

Les trucs inattendus pour éviter le dentiste