L’orthodontie permet de rectifier la position des dents et des mâchoires afin d’obtenir un visage et un sourire harmonieux. Cet alignement va également favoriser l’hygiène dentaire et les fonctions de la bouche comme l’élocution, la mastication, la phonation. Pour qu'un traitement orthodontique soit le plus efficace et le plus court possible, il est important d'intervenir au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. Seule une consultation chez l'orthodontiste permettra de le définir. Des radiographies, voir un dossier orthodontique, devront parfois être pratiqués pour préciser le meilleur moment pour commencer le traitement. Vous pouvez savoir plus de contre angle sur www.athenadental.fr

En effet, il existe un certains nombres d'anomalies qui se corrigent facilement par un traitement précoce de courte durée ce qui permet d'éviter un traitement ultérieur long et complexe quand la dysmorphose est installée. Habituellement, on conseille une première consultation vers l'âge de 7ans après éruption des incisives définitives. Chez l'adulte, seule la position des dents peut être modifiée.

 

Le meilleur moyen est de consulter votre chirurgien-dentiste ou votre orthodontiste. Cependant, certains signes peuvent vous alerter : dents qui se chevauchent, dents qui ne se touchent pas lorsque l’enfant ferme la bouche, dents en avant, dents écartées… Ces signes doivent vous alerter. En cas de doute, n’hésitez pas à demander un avis, même pour un très jeune enfant.

 

Les dents sont en contact avec l'os par l''intermédiaire de fibres. L'os répond à la pression exercée par la dent par un remodelage qui permet le déplacement. Là ou il est "pressé", il se résorbe. Là ou il est "tiré", il se construit. Ce phénomène explique aussi bien l'effet thérapeutique d'un appareillage orthodontique que l'effet nocif du pouce.

 

N'oubliez pas que votre orthodontiste est d'abord un dentiste qui s'est spécialisé en poursuivant ses études dans le domaine de l'orthodontie. Si après consultation, nous jugeons qu'il est trop tôt pour débuter un traitement orthodontique, nous suivrons alors l'évolution dentaire du patient par des visites de rappel. Les dispositifs fixes - brackets et arcs - retiennent les aliments et rendent plus difficile l'accès de la brosse à dents, favorisant la plaque dentaire. Pour remédier à cela, seul un brossage régulier et minutieux suivant les conseils donnés par le cabinet protège l'émail et la gencive.

 

Les soins dentaires et le diabète