A l’occasion du dernier congrès de l’Association dentaire française (ADF) , un livre blanc a été publié sur le thème « le cabinet dentaire à l’ére du numérique ». Sur base de cela, le logiciel prépare un modèle 3D, ensuite, le logiciel de conception permet de fabriquer virtuellement un remplacement de dent. Le résultat : un remplacement de dent durable, biocompatible, merveilleux, de haute qualité, tout cela en 45-50 minutes.  Vous pouvez bien comprendre plus de marathon micromoteur sur www.athenadental.fr

L’association dentaire française (ADF) s’inquiète du coût des nouvelles technologies numériques supporté par les cabinets de chirurgiens-dentistes et appelle à une « refonte totale » du financement des soins dentaires. « Les charges représentent 65% des recettes d’un cabinet dentaire. C’est le taux le plus élevé de toutes les professions de santé », a souligné mercredi le Dr Joël Trouillet, secrétaire général de l’ADF, au cours d’un congrès rassemblant les professionnels du secteur organisé à Paris jusqu’à samedi.

Imagerie 3D, caméra intra-buccale, scanners optiques: les investissements peuvent s’avérer très onéreux, pointe l’association de défense des intérêts de la profession. Le dispositif de fabrication d’une couronne assistée par ordinateur coûte entre 40.000 et 50.000 euros et « aucune aide à l’investissement n’est aujourd’hui consentie par les pouvoirs publics », déplore l’ADF. L’unité d’enregistrement prend en photo la dent préparée, à l’aide d’une caméra infrarouge, directement dans la bouche, en effectuant un balayage optique, ainsi, la préparation de l’empreinte traditionnelle devient inutile.

Pour mieux comprendre ces nouveaux enjeux et accompagner les professionnels de la santé bucco-dentaire dans ces nouvelles pratiques, un livre blanc « le cabinet dentaire à l’ére du numérique« , a été publié à l’occasion du congrès de l’Association dentaire française (ADF) fin novembre à Paris.

Il faut revoir la tarification des soins de base, ridiculement bas, qui n’incite pas à effectuer ces actes, mais à procéder parfois à des soins plus lourds mais mieux remboursés », regrette Catherine Mojaïsky, alors que des négociations avec l’Assurance maladie pour fixer notamment les tarifs des consultations et des soins des chirurgiens-dentistes doivent avoir lieu au deuxième semestre 2016.

 

La radio panoramique et scanner 3D danger, qu’est-ce que c’est?