Déjà en 2011, une étude menée par des cardiologues taiwanais montrait que les personnes qui se font nettoyer et détartrer les dents au moins deux fois par an chez le dentiste thermoformeuse dentaire diminuent leur risque d' attaque cardiaque et cérébrale de 24 % et de 13 % respectivement, comparativement à des personnes qui n'ont jamais reçu ces soins dentaires.

 

 

Une nouvelle étude, menée cette fois-ci par des chercheurs de l’université de Columbia à New-York (Etats-Unis), et publiée la semaine dernière dans le Journal of the American Heart Association micro moteur marathon  (le journal de l’association de cardiologie américaine) vient confirmer l’utilité d’une bonne hygiène dentaire sur la santé cardiovasculaire. Selon l’étude, l’hygiène bucco-dentaire limite le développement de l’athérosclérose, c’est-à-dire le dépôt d’une plaque de lipides (athérome) sur la paroi des artères, entraînant par la suite sa lésion (sclérose).

Selon l’Inserm (Institut national de thermoformeuse dentaire la santé et de la recherche médicale), l’athérosclérose explique la grande majorité des cas d’infarctus du myocarde et d’angine de poitrine. Mais elle est aussi à l’origine des accidents vasculaires cérébraux, de l’anévrisme aortique, de l’artérite oblitérante des membres inférieurs et de l’hypertension artérielle rénale.