Pour sensibiliser les enfants et les parents à l'importance de l'hygiène bucco-dentaire, les acteurs du secteur médical se sont mobilisés ce mercredi à Alès et à Nîmes. La première "Journée de la dent" avait lieu ce mercredi à Alès et à Nîmes. Une journée organisée par l'Assurance Maladie, la Mutualité Française Occitanie et l'UFSBD, l'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire du Gard. Des séances de dépistage gratuites, réalisées par des chirurgiens-dentistes, étaient proposées aux enfants de 3 à 5 an. Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le micromoteur dentaire est le plus important. 

Certaines personnes ont parfois des restes de nourritures qui restent entre leurs dents, même après le brossage de dents. Pour éviter ça, je vous propose qu'arès chaque brossage, vous repassiez avec une petite brossette (que l'ont vend en pharmacie ou dans les magasin de beauté) entre vos dents pour enlever les résidus qu'il reste. Ca fera déjà plus beau. Pour que vos dents soient bien propres, il est essentiel de les laver tous les jours. Minimum deux fois par jour: le matin et le soir avant d'aller dormir. Si vous êtes porteuse d'un appareil orthodontique, vous pouvez les laver aussi l'après midi: après avoir mangé votre repas de midi si vous êtes en congé, ou bien à 16h en revenant de l'école. C'est le meilleure moyen pour avoir des dents propres. Il existe aussi des dentifrices spéciaux.

 

L'occasion aussi d'informer les parents sur le brossage des dents, les bonnes habitudes alimentaires et l'importance d'un suivi régulier de leur enfant chez le dentiste. Cette Journée de la dent était le premier temps fort d'une campagne de prévention lancée le mois dernier par les acteurs médico-sociaux du Gard. "Malgré les campagnes de préventions, on a vu, chez les enfants de moins de 6 ans, de nombreuses caries", explique le docteur Nadine Héritier, chirurgien-dentiste et présidente de l'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire du Gard.

 

D'autres part "seules 10% des femmes enceintes participent au bilan bucco-dentaire qui leur est proposé". L'Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire du Gard souhaite ainsi mobiliser la population pour se rendre chez leur dentiste et surveiller leur dentition. Pour le moment, moins d'un jeune sur deux fait appel à ce bilan bucco-dentaire qui donne droit à des soins gratuits car, "les gens pensent qu'ils vont devoir payer".

 

Les aphtes buccaux : un aperçu